Centre Hospitalier de Gisors


  • Ecole IFAS
    Suivez régulièrement notre actualité sur le site www.ch-gisors.fr

IFAS Institut de Formation Aides Soignants

CONTACTS

Directrice, Véronique SMOLAREK

Infirmières enseignantes, Corinne MANSARD / Laure MERI / Marie PERNIER
Tél : 02.32.15.60.03 / 02.32.27.86.23

Secrétariat : Pascale HUDSON
Tél. : 02 32 27 79 05

du lundi au vendredi de 14h à 17h

Email: ecoleas@ch-gisors.fr

Avec le soutien de la Région

  • Inscription

    Modalités d’inscription au Concours d’entrée ÉCOLE D’AIDE SOIGNANT

    Année 2021-2022

     Le dossier de sélection pour l’admission dans les instituts de formation d’aide-soignant( e ) du groupement de Normandie est disponible en cliquant sur le lien suivant téléchargement terminé (rappel : clôture des inscriptions le 11 juin 2021)

    Dossier à renvoyer COMPLET

    –      par mail avec accusé de réception à : ecoleas@ch-gisors.fr

    OU

    –      par voie postale :

    Pôle Sanitaire du Vexin

    IFAS

    Dossier de candidature IFAS GISORS

    Route de Rouen

    27140 Gisors

     

     

  • Taux de satisfaction

    en construction

  • EN CONSTRUCTION

     

  • Présentation de l’IFAS

    C’est en 1978 que l’Institut de Formation d’Aides-Soignants ouvre ses portes Route de Rouen à Gisors. Il est adossé au Centre Hospitalier de Gisors – Pôle Sanitaire du VEXIN.

    Le Pôle Sanitaire du VEXIN fait partie du Groupement Hospitalier de Territoire (GHT) Eure-Seine Pays d’Ouche. A ce titre, le GHT regroupe une offre de formation paramédicale qui se compose de :

    • 3 Instituts de Formation d’Aides-Soignants (Gisors, Evreux-Vernon, L’Aigle)
    • 1 Institut de Formation d’Auxiliaires de Puériculture (Evreux)
    • 2 Instituts de Formation en Soins Infirmiers (Evreux, L’Aigle)

    Soit une autorisation totale de 466 étudiants et élèves dont 45 pour l’IFAS de GISORS.

    Ces instituts de formation se coordonnent afin de :

    • Positionner l’offre de formation sur le territoire,
    • Porter à la connaissance des différents établissements, les capacités d’accueil des instituts, les formations continues proposées, les schémas d’alternance, les projets pédagogiques par l’élaboration d’un projet de formation partagé,
    • Identifier les projets communs à travailler et les ressources à mutualiser,
    • Harmoniser les outils dans le cadre de la politique de stage,
    • Formaliser une politique commune de communication et d’attractivité,
    • Travailler les projets en concertation

    La mission de l’IFAS :

    L’IFAS a pour ambition de former des aides-soignants : compétents, motivés, conscients de l’importance de leur métier et qui seront en capacité de dispenser des soins de la vie quotidienne ou des soins aigus pour préserver et restaurer la continuité de la vie, le bien-être et l’autonomie de la personne dans le cadre du rôle propre de l’infirmier, en collaboration avec lui et dans le cadre d’une responsabilité partagée.

    Trois missions reflétant la spécificité du métier sont ainsi définies :

    • Accompagner la personne dans les activités de sa vie quotidienne et sociale dans le respect de son projet de vie,
    • Collaborer au projet de soins personnalisé dans son champ de compétences,
    • Contribuer à la prévention des risques et au raisonnement clinique interprofessionnel.

    Le projet pédagogique de l’IFAS :

    Le projet pédagogique 2021-2025 de l’IFAS de GISORS intègre les orientations communes définies par les instituts du Groupement Hospitalier de Territoire et développe une pédagogie active.

    Ce projet s’appuie sur des valeurs de Respect, de Bienveillance, d’Honnêteté qui animent au quotidien l’équipe pédagogique. Ce projet place l’apprenant au cœur du dispositif de formation.

    L’équipe a pour objectif de former de futurs aides-soignants selon trois piliers que sont la Connaissance, la Compétence, la Réflexivité.

    La pédagogie active mise en œuvre par les formateurs, s’appuie sur plusieurs modalités d’apprentissage et recourt aux outils et aux ressources numériques. L’enseignement peut se dérouler en présentiel et à distance, être dirigé et autodirigé, synchrone et/ou asynchrone. E-learning, Classe virtuelle, Social Learning, simulation en santé sont au service de cette pédagogie.

    Cette pédagogie place l’apprenant au cœur du dispositif. Pour être acteur de sa formation, l’apprenant doit respecter quelques prérequis : disposer d’un équipement informatique et d’une connexion internet.

    L’équipe accompagne le futur professionnel dans l’acquisition d’une posture réflexive et le forme au raisonnement clinique.

    Chaque formateur est référent d’un groupe d’apprenants et assure un suivi individualisé et personnalisé sur l’ensemble de la formation (cours et stages)

    (Photo : étudiant / formateur lors entretien pédago )?

    Quelques actions existantes :

    • Projet d’amélioration de la qualité des soins et de la gestion des risques,
    • Participation au Forum des métiers du Pôle Sanitaire du Vexin,
    • Participation aux journées portes-ouvertes de l’IFAS,
    • Participation aux évènements se déroulant sur le Pôle Sanitaire du Vexin : Forum, Santé, actions d’animation dans les lieux de vie.
    • Mise en évidence des compétences psychosociales de l’apprenant (créativité, communication, coopération, esprit critique)

    Parmi les actions prioritaires de 2021-2025

    • Développement de la simulation en santé (haute-fidélité, procédurale, etc),
    • Renforcement du lien entre institut et terrains de stage à travers la pratique du raisonnement clinique partagé,

    Développement des actions de formation au tutorat

    Les ressources :

    L’équipe pédagogique et administrative

    L’équipe pédagogique et administrative est composée de :

    Les salles de cours :

    • 1 salle de cours de 47 places modulable en 2 salles de cours.
    • 1 grande salle de Travaux Pratiques
    • 1 salle de Simulation en Santé
    • 1 espace informatique
    • 1 espace de documentation

    Matériel pédagogique

    • WIFI
    • 1 Espace Numérique de Travail (ENT)
    • Accès en ligne aux cours (Moodle)
    • Accès en ligne E learning.apps
    • Accès à différents ouvrages et revues professionnelles
    • Mannequin Haute-Fidélité
    • 4 mannequins
    • 1 simulateur de vieillissement visuel, auditif et moteur
    • Equipement Vidéo
    • Matériel de simulation procédurale
    • Serious game
    • Tableau Numérique Informatisé (TNI) (à venir)

    Espace détente :

    • Salle avec réfrigérateur et micro-onde, cafetière et bouilloire
    • Accès à la cafétéria du PSV avec un espace de consommation libre.
    • Distributeur de boissons chaudes et fraiches
    • Distributeur de gourmandises
    • Espace vert du PSV

    Handicap :

    Accessibilité de l’Institut pour les personnes ayant des troubles de la mobilité :

    L’institut dispose de salles d’enseignement situées en Rez-de-Chaussée.

    L’IFAS possède d’un emplacement signalé PMR sur le parking destiné exclusivement aux personnels et intervenants extérieurs en situation de handicap.

    Les aménagements pour la prise en charge des étudiants à mobilité réduite ne sont pas suffisants. Cependant, l’institut accompagne les déficits partiels et provisoires de mobilité à type d’immobilisation par plâtre.

    Pour les apprenants en situation de handicap :

    Après l’entrée en formation, les apprenants peuvent demander un aménagement d’examen et/ou de la formation auprès de notre formateur référent santé en lien avec le référent Handicap du Pôle Sanitaire du VEXIN.

    Le référent Handicap du Pôle Sanitaire du VEXIN reçoit l’apprenant sur rendez-vous à sa demande, Son rôle est notamment d’évaluer avec l’apprenant concerné et les formateurs, les besoins d’aménagement et d’adaptation, et de réfléchir avec l’équipe pédagogique sur les aménagements nécessaires et possibles (matériel, modalités de formation/évaluation…) et/ou la mise en place d’un parcours individualisé de formation.

    Liens utiles vers des ressources d’aides et d’orientation :

     

  • Le métier aide-soignant :

    L’aide-soignant exerce sous la responsabilité de l’infirmier diplômé d’Etat dans le cadre de l’article R. 4311-4 du code de la santé publique. Ses activités se situent dans le cadre du rôle qui relève de l’initiative de l’infirmier diplômé d’Etat, défini par les articles R. 4311-3 et R. 4311-5 du code de la santé publique, relatifs aux actes professionnels et à l’exercice de la profession d’infirmier. L’aide-soignant accompagne et réalise des soins essentiels de la vie quotidienne, adaptés à l’évolution de l’état clinique et visant à identifier les situations à risque. Son rôle s’inscrit dans une approche globale de la personne et prend en compte la dimension relationnelle des soins ainsi que la communication avec les autres professionnels, les apprenants et les aidants. L’aide-soignant travaille au sein d’une équipe pluridisciplinaire intervenant dans les services de soins ou réseaux de soins des structures sanitaires, médico-sociales ou sociales notamment dans le cadre d’hospitalisation ou d’hébergement continus ou discontinus en structure ou à domicile.

    Les épreuves de sélection pour entrer en formation :

    Les épreuves de sélection sont définies dans l’arrêté du 7 avril 2020 relatif aux modalités d’admission aux formations conduisant aux diplômes d’Etat d’aide-soignant. https://www.legifrance.gouv.fr/loda/id/JORFTEXT000041789610/

    La formation conduisant au diplôme d’Etat d’aide-soignant est accessible, sans condition de diplôme, par les voies suivantes :

    • La formation initiale, dans les conditions fixées par le présent arrêté,
    • La formation professionnelle continue, dans les conditions fixées par le présent arrêté,
    • La validation, partielle ou totale, des acquis de l’expérience, dans les conditions fixées par arrêté du ministre chargé de la santé.

    Les candidats doivent être âgés de dix-sept ans au moins à la date d’entrée en formation.

    La sélection des candidats est effectuée par un jury de sélection sur la base d’un dossier et d’un entretien destinés à apprécier les connaissances, les aptitudes et la motivation du candidat à suivre la formation.  Elle se déroule entre mai et juin.

    Les inscriptions sont ouvertes entre mars et avril.

    La procédure d’inscription est disponible entre mars et avril sur le site pour faciliter vos démarches.

    Sont admis dans la limite de la capacité d’accueil autorisée, les candidats possédant les connaissances et aptitudes requises suffisantes pour suivre la formation, conformément aux attendus nationaux définis :

    Attendus Critères
    Intérêt pour le domaine de l’accompagnement et de l’aide à la personne notamment en situation de vulnérabilité Connaissances dans le domaine sanitaire, médico-social, social ou sociétal
    Qualités humaines et capacités relationnelles Aptitude à faire preuve d’attention à l’autre, d’écoute et d’ouverture d’esprit
    Aptitude à entrer en relation avec une personne et à communiquer
    Aptitude à collaborer et à travailler en équipe
    Aptitudes en matière d’expression écrite, orale Maîtrise du français et du langage écrit et oral
    Pratique des outils numériques
    Capacités d’analyse et maîtrise des bases de l’arithmétique Aptitude à élaborer un raisonnement logique à partir de connaissances et de recherches fiables
    Maîtrise des bases de calcul et des unités de mesure
    Capacités organisationnelles Aptitudes d’observation, à s’organiser, à prioriser les activités, autonomie dans le travail

    La rentrée des élèves aides-soignants (45 par promotion) s’effectue en septembre.

    Le déroulement de la formation

    https://www.legifrance.gouv.fr/jorf/id/JORFTEXT000043646160

    La durée de la formation est de 44 semaines soit 1540 heures auxquelles s’ajoutent 3 semaines de congés.

    « L’arrêté du 10 juin 2021 relatif à la formation conduisant au diplôme d’Etat d’aide-soignant et portant diverses dispositions relatives aux modalités de fonctionnement des instituts de formation paramédicaux » précise dans son article 14, que  sous réserve d’être admis à suivre la formation dans les conditions fixées par l’arrêté du 7 avril 2020 modifié susvisé, des équivalences de compétences, de blocs de compétences ou des allégements partiels ou complets de certains modules de formation sont accordées aux élèves titulaires des titres ou diplômes suivants :

    • Le diplôme d’Etat d’auxiliaire de puériculture,
    • Le diplôme d’assistant de régulation médicale,
    • Le diplôme d’Etat d’ambulancier,
    • Le baccalauréat professionnel Services aux personnes et aux territoires (SAPAT),
    • Le baccalauréat professionnel Accompagnement, soins et services à la personne (ASSP),
    • Les diplômes ou certificats mentionnés aux articles  451-88et D. 451-92 du code de l’action sociale et des familles (Diplôme d’Etat d’accompagnant éducatif et social, spécialité « accompagnement de la vie à domicile »,Diplôme d’Etat d’accompagnant éducatif et social, spécialité « accompagnement de la vie en structure collective »,Diplôme d’Etat d’accompagnant éducatif et social)
    • Le titre professionnel d’assistant de vie aux familles,
    • Le titre professionnel d’agent de service médico-social.

    Ainsi que :

    • Agents des services hospitaliers qualifiés de la fonction publique hospitalière et les agents de service
    • VAE

    La formation théorique et pratique :

    Elle représente 22 semaines de 35h soit 770h et comprend :

    • 10 modules,
    • Un dispositif d’accompagnement pédagogique individualisé (35h API)
    • Des travaux personnels guidés (35h TPG)
    • Un suivi pédagogique individualisé des apprenants (7h)

    L’enseignement théorique est délivré par les formateurs de l’IFAS et s’enrichit de l’expertise et du retour d’expérience de nombreux professionnels de terrain en lien avec leurs compétences. Ce fonctionnement apporte une richesse à l’enseignement théorique.

    La formation en milieu professionnel :

    Elle représente 22 semaines de 35h00 soit 770h.

    Ces 22 semaines sont organisées en 4 périodes de stage :

    Trois stages de cinq semaines visent à explorer les trois missions suivantes de l’aide-soignant :

    1. Accompagner la personne dans les activités de sa vie quotidienne et sociale dans le respect de son projet de vie,
    2. Collaborer aux projets de soins personnalisés dans son champ de compétences,
    3. Contribuer à la prévention des risques et au raisonnement clinique interprofessionnel dans différents contextes comme la prise en soins d’une personne dont l’état de santé altéré est en phase aigüe et la prise en soins d’une personne dont l’état de santé altéré est stabilisé,

    Un stage de sept semaines, réalisé en fin de formation, permet l’exploration ou la consolidation du projet professionnel et le renforcement des compétences de l’apprenant afin de valider l’ensemble des blocs de compétences. Il doit être réalisé en continu et ne peut être fractionné.

    Au cours des stages, l’élève réalise au moins une expérience de travail de nuit et une expérience de travail le week-end.

    La formation en milieu professionnel est délivrée dans les 34 établissements publics et privés partenaires de l’IFAS

    Ils couvrent le champ sanitaire, médico-social, en établissement, en hospitalisation à domicile ou dans les services d’accompagnement et d’aide à la personne. Le parcours de stage comporte au moins une période auprès de personnes en situation de handicap physique ou psychique et un période auprès des personnes âgées.

    Le parcours de stage est organisé avec l’élève et en fonction de ses besoins d’acquisition des compétences. La plupart des stages est proposée par l’IFAS. Le dernier stage est recherché par l’élève.

    Un portfolio permet d’assurer le suivi des périodes de formation en milieu professionnel effectuées par l’apprenant et d’évaluer l’acquisition progressive de ses compétences. L’évaluation des compétences acquises au cours de chaque période de formation réalisée en milieu professionnel est prise en compte pour la validation de chaque bloc de compétences.

    Correspondance entre le référentiel de certification et les modules de formation

    Blocs de compétences Compétences Modules de formation Modalités
    d’évaluation
    du bloc
    de compétences
    Bloc 1 – Accompagnement et soins de la personne dans les activités de sa vie quotidienne et de sa vie sociale 1 – Accompagner les personnes dans les actes essentiels de la vie quotidienne et de la vie sociale, personnaliser cet accompagnement à partir de l’évaluation de leur situation personnelle et contextuelle et apporter les réajustements nécessaires Module 1. – Accompagnement d’une personne dans les activités de sa vie quotidienne et de sa vie sociale
    Module spécifique AS
    Etude de situation
    Evaluation des compétences en milieu professionnel
    2 – Identifier les situations à risque lors de l’accompagnement de la personne, mettre en œuvre les actions de prévention adéquates et les évaluer Module 2. Repérage et prévention des situations à risque
    Module spécifique AS
    Bloc 2 – Evaluation de l’état clinique et mise en œuvre de soins adaptés en collaboration 3- Evaluer l’état clinique d’une personne à tout âge de la vie pour adapter sa prise en soins Module 3. – Evaluation de l’état clinique d’une personne
    Module spécifique AS
    Etude de situation en lien avec les modules 3 et 4
    Evaluation comportant une pratique simulée en lien avec le module 5
    Evaluation des compétences en milieu professionnel
    Attestation de formation aux gestes et soins d’urgence de niveau 2
    4- Mettre en œuvre des soins adaptés à l’état clinique de la personne Module 4. – Mise en œuvre des soins adaptés, évaluation et réajustement
    Module spécifique AS
    5 – Accompagner la personne dans son installation et ses déplacements en mobilisant ses ressources et en utilisant les techniques préventives de mobilisation Module 5. – Accompagnement de la mobilité de la personne aidée
    Bloc 3 – Information et accompagnement des personnes et de leur entourage, des professionnels et des apprenants 6- Etablir une communication adaptée pour informer et accompagner la personne et son entourage Module 6. – Relation et communication avec les personnes et leur entourage Etude de situations relationnelles pouvant comporter une pratique simulée
    Evaluation des compétences en milieu professionnel
    7 – Informer et former les pairs, les personnes en formation et les autres professionnels Module 7. – Accompagnement des personnes en formation et communication avec les pairs
    Bloc 4 – Entretien de l’environnement immédiat de la personne et des matériels liés aux activités en tenant compte du lieu et des situations d’intervention 8- Utiliser des techniques d’entretien des locaux et du matériel adaptées en prenant en compte la prévention des risques associés Module 8. – Entretien des locaux et des matériels et prévention des risques associés Evaluation à partir d’une situation d’hygiène identifiée en milieu professionnel
    Evaluation des compétences en milieu professionnel
    9 – Repérer et traiter les anomalies et dysfonctionnements en lien avec l’entretien des locaux et des matériels liés aux activités de soins
    Bloc 5 – Travail en équipe pluri-professionnelle et traitement des informations liées aux activités de soins, à la qualité/gestion des risques 10 – Rechercher, traiter et transmettre, quels que soient l’outil et les modalités de communication, les données pertinentes pour assurer la continuité et la traçabilité des soins et des activités Module 9. – Traitement des informations Etude de situation pouvant comporter une pratique simulée
    Evaluation des compétences en milieu professionnel
    11- Organiser son activité, coopérer au sein d’une équipe pluri-professionnelle et améliorer sa pratique dans le cadre d’une démarche qualité / gestion des risques Module 10. – Travail en équipe pluri professionnelle, qualité et gestion des risques

    Prises en charge financière

    Les élèves peuvent prétendre à une prise en charge régionale s’ils répondent à un des critères ci-dessous :

    • Être âgés de 25 ans ou moins, inscrit ou non en Mission Locale, à l’exception des apprentis
    • Être sortis du système scolaire depuis moins de 2 ans, à l’exception des apprentis
    • Être demandeurs d’emploi (catégorie A et B), inscrits à Pôle emploi depuis 6 mois au minimum
    • Être bénéficiaire d’un PEC (Parcours Emploi Compétence) y compris en cas de démission
    • Être bénéficiaire du RSA
    • Avoir achevé son service civique dans un délai d’un an avant l’entrée en formation

    Lien vers document Région :

    https://parcours-metier.normandie.fr/sites/default/files/2020-06/2020_sch%C3%A9ma%20r%C3%A8gles%20de%20financement.pdf

    Pour les salariés(es) :

    Les agents de la fonction publique hospitalière peuvent bénéficier de la « promotion professionnelle » avec maintien de leur salaire (sauf primes) associé à un contrat d’engagement de servir. Se renseigner auprès de votre employeur.

    Les salariés du secteur privé peuvent bénéficier du financement de la formation via leur Opérateur de Compétences (OPCO) ex. : Transition Pro (FONGECIF jusqu’en 2020).
    Se renseigner auprès de l’employeur.

    Pour tout renseignement, il est impératif de vous adresser auprès de la Direction des Ressources Humaines de votre Etablissement employeur, qu’il relève du secteur public ou du secteur privé.

    Aides possibles durant la formation :

    Allocation d’Aide au Retour à l’Emploi Formation (AREF) réservée aux demandeurs d’emploi bénéficiant d’un plan d’aide au retour à l’emploi (PARE). L’AREF permet d’être rémunéré pendant tout ou une partie de la période de formation en fonction du nombre d’heures précédemment travaillées.

    Une rencontre avec votre conseiller Pôle Emploi est conseillée pour identifier vos droits avant d’entrer en formation.

    Le Conseil Départemental, le Conseil Régional ou la Caisse d’Allocations Familiales peuvent accorder des aides dans certains cas.

    • Les démarches pour obtenir une aide doivent être entreprises au minimum 3 mois avant l’entrée en formation même si vous n’avez pas encore confirmation de votre sélection.
    • Aucune aide ne pourra vous être accordée si vous êtes démissionnaire de votre dernier emploi ou si vous êtes en situation de disponibilité.

    Une bourse sur critères sociaux, financée par le Conseil Régional, peut être demandée auprès du CROUSS en établissant un Dossier Social Etudiant avant le 15 octobre pour une rentrée en septembre :

    Suivre le lien : https://www.crous-normandie.fr/bourses/aides-paramedicales-sociales-de-sante/

     

  • L’IFAS a toujours développé des actions de formation continue à travers la formation d’Assistant de Soins en Gérontologie.

    « L’arrêté du 10 juin 2021 relatif à la formation conduisant au diplôme d’Etat d’aide-soignant et portant diverses dispositions relatives aux modalités de fonctionnement des instituts de formation paramédicaux » élargit le champ de compétences des aides-soignants. A ce titre, l’IFAS met en œuvre une offre de formation permettant aux aides-soignants actuellement diplômés d’actualiser et valider ces nouvelles compétences.

    L’IFAS développe également une offre de formation sur le raisonnement clinique partagé et sur le tutorat afin que les tuteurs aient les moyens d’accompagner la formation des élèves en stage conformément aux exigences du référentiel de formation.

    L’IFAS est ancré sur son territoire, il propose des actions de formations destinées aux personnes en recherche d’emploi ou en reconversion dans les métiers du grand âge ou aux employeurs du secteur du grand âge. (formation d’adaptation emploi)

    Pour toute information, contact : ecole.as@ch-gisors.fr

  • Liens vers les publications du logigramme sur le site Parcours Métiers et sur les réseaux sociaux de la Région :